«Le progrès naît de la diversité des cultures et de l’affirmation des personnalités.»
-Tom Alexander

Une économiste du Mouvement Desjardins en parlait déjà en 2008: ‘’Les calculs des démographes de Statistique Canada montrent qu’il faudrait 300 000 immigrants par année au Québec pour empêcher une baisse du bassin de main-d’oeuvre, dit-elle. C’est à peu près l’immigration totale canadienne et c’est impossible à atteindre. Par contre, même si ce n’est pas la solution, c’est une partie de la solution.’’ (Le Devoir, 2008).

IMMIGRATION ET SERVICES JURIDIQUES

noun_1326864_cc

  1. EMBAUCHE DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS

Pour travailler au Canada, l’étranger doit obtenir soit un permis de travail, soit, si la loi le permet, une autorisation de travailler sans permis de travail.

Dans la plupart des cas, un permis de travail est exigé. En plus, la loi canadienne impose dans la majorité des cas une étude d’impact sur le marché de travail (EIMT). Cette étude doit être effectuée avant même la demande de permis de travail.

WE Conseil et Recrutement, à travers son offre de service intégrée, s’occupe pour vous de l’ensemble de ses démarches. Par le biais de ses avocats exerçant en droit de l’immigration, l’offre de services WE couvre les procédures suivantes :

1.1 Permis de travail avec étude d’impact

Avant d’embaucher un travailleur étranger, l’employeur canadien va probablement devoir faire valider son offre d’embauche par les services d’Emploi et développement social Canada. L’étude d’impact favorable confirmera qu’aucun travailleur canadien ne peut être embauché pour le poste et que le travailleur étranger est autorisé à occuper ce poste.

Ainsi, un avis favorable permettra au travailleur étranger d’entamer les procédures d’obtention du permis de travail.

1.2 Permis de travail avec procédure simplifiée

Emploi et Développement social Canada et le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) ont conclu un accord permettant aux employeurs québécois de présenter une demande d’Évaluation de l’impact sur le marché du travail (EIMT), pour combler des postes spécifiques, sans devoir fournir de preuves d’efforts de recrutement local. Cet accord comprend une liste de professions spécialisées qui est mise à jour chaque année.

Ce processus simplifié pour le traitement des demandes d’EIMT vise certaines professions en pénurie dans la province du Québec. Une liste de ces professions est établie conjointement par Emploi-Québec en collaboration avec le MIDI. Toutes les professions qui y figurent sont considérées comme des postes à haut salaire et appartiennent au genre de compétences 0, et les niveaux A et B de la Classification nationale des professions (CNP).

Veuillez visiter le site internet du MIDI pour connaitre la liste des professions visées par le traitement simplifié des demandes d’embauche d’un travailleur étranger.

Le programme de l’expérience québécoise offre aux candidats, qui répondent à ses exigences, une procédure simplifiée et accélérée pour l’obtention du Certificat de sélection du Québec aux fins de la demande de résidence permanente du Canada.

2. RÉSIDENCE PERMANENTE APRES L’EMBAUCHE

Le Québec offre un programme spécifique aux travailleurs étrangers ayant cumulé une période d’expérience professionnelle au Québec. Ce programme favorise la sélection des travailleurs étrangers temporaires qui occupent un emploi spécialisé au Québec et qui remplissent certaines conditions, notamment, la connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé.

Les emplois spécialisés qui répondent aux critères du Programme de l’Expérience québécoise (PEQ) sont ceux exercés au Québec, légalement et à temps plein contre rémunération. Un emploi spécialisé est un emploi de niveau cadre, professionnel ou technique, selon la CNP.

Ainsi, WE Conseil et Recrutement peut également, à travers ses avocats en immigration, vous accompagner dans le processus d’obtention du statut de résidents permanent pour vos travailleurs étrangers et leur famille.


INTÉGRATION SOCIOCULTURELLE

noun_1326843_cc

Pour assurer l’intégration d’un nouvel arrivant dans sa communauté d’accueil, du soutien et de l’accompagnement sont absolument nécessaires afin de favoriser son autonomie. WE travaille d’abord avant tout avec des humains et il est de notre mission de faciliter le processus d’accueil et d’intégration à l’aide d’un accompagnement soutenue et sécurisant. Cette étape est cruciale, car elle est responsable du bien-être de l’individu et de l’attachement créé vis-à-vis son pays d’accueil.

Le processus d’intégration en trois étapes: 

Avant l’arrivée au Québec:
  1. Prise de contact avec l’employé
  2. Évaluation de ses besoins avant l’arrivée au Québec
  3. Liste et calendrier ″pré-départ″
  4. Sélection d’un logement
À l’arrivée au Québec:
  1. Accueil à l’aéroport
  2. Acheminement vers le logement
  3. Épicerie de dépannage
Après l’arrivée – l’installation:
  1. Assistance pour l’obtention des services de base à la maison (ligne téléphonique, internet, chauffage, électricité, etc.)
  2. Assistance pour l’obtention des documents nécessaires (NAS, carte d’assurance-maladie, comptes bancaires, permis de conduire, etc.)
  3. Assistance téléphonique pendant 3 mois.

noun_1326836_cc

noun_1326843_cc

noun_1326873_cc

noun_1326895_cc

Suite des services >>>

Conseils en Ressources Humaines